Elsa Barrère, politiquement incorrecte

Elsa Barrère, la nouvelle Blanche Gardin

Dans un spectacle acide et hilarant, Elsa Barrère souligne avec justesse, en une heure, les malaises de l’époque, elle nous dit « Je t’aime » à sa façon, et ce n’est pas politiquement correct. 

L’attitude est celle d’une boxeuse qui entre sur le ring, assumée, voire un peu malicieuse, mais ce qui se trame est une bombe, une bombe qui éclate les idées préconçues et l’establishment intello. Elle est comme ça Elsa Barrère, auteure chez Groland anciennement pour les guignols avgant que Bolloré arrive, et remarquable interprète d’un spectacle ironiquement nommé “Pour dire je t’aime”, construit comme roman moderne et drolatique.

Elsa Barrère montre tous nos paradoxes dans un spectacle

Ce seul en scène raconte l’amour au féminin, sous toutes ses formes : familial, sensuel, sexuel. Mais il décrit aussi le désamour d’une société dont on est bien tenté, comme Elsa, de souligner les perpétuelles contradictions. Refus de l’homosexualité mais modernisme affiché, paradoxes des minorités sexuelles, le propos est tenu, le fond déterminant, Elsa n’est pas une midinette féministe, au contraire elle pointe du verbe ce qui ne peux plus se dire et attaque avec une puissance comique folle tous ceux qui se prévalent de parler à notre place. Grace à une chaleureuse ambiance intimiste, Elsa guette à chaque instant les réactions du public, comme dans un dialogue silencieux. Des sourires fugaces se dessinent sur son visage , comme pour atténuer les frissons provoqués, ils sont autant de petites lumières dans lesquelles on s’immisce volontiers.

Elsa Barrère, l'humoriste montante de Paris

Elsa a un sens de la formule proche de la pérfection, elle joue avec les mots et les situations avec talent : Raymond Devos n’aurait pas détesté.

Dans ce grand conte social d’une heure trente, Elsa Barrère a du rythme, elle garde ce lien avec le public qui nous manque à l’heure de la starification des humoristes. Elle a ce côté Anthony Jeselnik (dont le prochain spectacle aura lieu le 30 avril sur Netflix hello Anthony on a fait ta pub si t’es chaud de nous faire une petite dédicace), qui garde la tête froide face aux tentatives de récupération médiatique dont il fait l’objet. En un mot : courez-voir-Elsa, ses yeux disent tout de son oeuvre, comme aurait pu l’écrire Louis Aragon, sauf qu’il ne l’a pas fait.

Elsa Barrère dans Pour dire Je t’aime, Théâtre la Cible, Pigalle, Paris 9ème.

C’est quoi BLONDE COMEDY ?

Blonde c’est un média, une agence évènementielle, un studio de production.

Ici, vous pouvez :